dossier

De la biomasse à l'industrie

A travers son programme de recherche GENESYS, la SAS PIVERT identifie et accompagne les projets de recherche les plus prometteurs en matière de chimie du végétal. Des projets qui peuvent aboutir à la formulation de produits, à leur industrialisation voire à la création d’entreprises.
La SAS pivert accompagne les projets les plus innovants en matière d'énergie verte
BIOGIS Center, la plate-forme de démonstration de la SAS PIVERT, qui accueille notamment des porteurs de projet GENESY.

En matière de chimie du végétal, la SAS PIVERT est un véritable pourvoyeur d’innovations pour les industriels du secteur. Créée en 2012, la société anime un vaste réseau de partenaires, réunis au sein du Consortium Académique PIVERT (CAP - qui rassemble 54 équipes de recherche et 11 centres techniques), et du Club des Industriels PIVERT (CIP, qui compte 10 entreprises au total). A travers le programme GENESYS, la SAS PIVERT fédère la recherche en chimie du végétal à base oléagineuse. 74 projets de recherche ont ainsi été initiés de la production de la biomasse à la formulation de nouveaux produits. Ces résultats sont ensuite exploités à travers les projets de MATURATION en partenariat avec un industriel désireux de les exploiter à l’échelle industrielle.

Un démonstrateur et des premiers résultats

Basée à Venette (Oise), l'institut y a également établi en 2015 son BIOGIS Center, une plate-forme technologique de démonstration, au sein de laquelle peuvent notamment être accueillis des porteurs de projets soutenus par GENESYS. « Le programme se pose aujourd’hui comme l’outil structurant de la recherche française dans le domaine de la chimie du végétal », se félicite Gilles Ravot, directeur général de la SAS PIVERT. Depuis sa création, le programme GENESYS a déjà permis le dépôt de 13 brevets, de 14 dossiers techniques, la protection de quatre bases de données, et de nombreuses productions scientifiques. Encore tenus confidentiels, quelques projets de création d’entreprise devraient également aboutir très prochainement. Le transfert industriel est donc en marche, et la SAS PIVERT met de l’huile (végétale) dans ses rouages.

Contact : contact@sas-pivert.com

Pour plus d’infos : www.institut-pivert.com