Se former à l'innovation

Le mercredi 30 Mars 2016
Formation

Dans un récent article publié sur notre site , Pierre Lamblin, Directeur du Département Étude et Recherche de l’APEC expliquait que « l’avenir de nos entreprises passe par le recrutement de profils dédiés à l’innovation  ».
 

Dhaker Abbes, enseignant-chercheur et co-responsable du domaine de formation « énergie, système électronique et automatisé » à HEI Lille, et Raymond Ghandour, spécialiste Recherche, Développement, Innovation chez Altran Research, confrontent leur point de vue sur l’importance de formaliser l’innovation en interne…

 

Quel est le rôle d’un chef de projet innovation / Directeur de l’innovation ?

D.A.  Un chargé de l’innovation doit être un anticipateur, avoir toujours une longueur d’avance sur l’avenir. La veille fait partie intégrante de ses missions, tout comme être en réseau. Participer à des salons, des forums sur l’innovation, faire des rencontres… Il est un innovateur en mouvement, capable aussi de manager l’innovation.

R.G.  4 grandes missions composent le métier de Responsable de l’innovation. La première est sa capacité à identifier l’existant et d’en réaliser un état de l’art. Une deuxième est de définir les axes de recherche à potentiel pour l’entreprise et au sein desquels il est possible de trouver des solutions. Il est alors amené à réaliser des études de faisabilité. Ensuite, cap sur la rédaction d’un cahier des charges. Et enfin, la réalisation d’un prototype.

Quelle est l’importance de recruter des collaborateurs formés à l’innovation ?

R.G.  Un premier atout est d’ordre économique. Les entreprises peuvent bénéficier du crédit impôt recherche pour compenser le coût de cette nouvelle ressource. Aussi, ce type de profil permet de développer des solutions nouvelles en lien avec la stratégie de l’entreprise, faire monter en compétence la société, améliorer son offre client ou encore la positionner autrement face à la concurrence. En un mot, améliorer la compétitivité de l’entreprise.

D.A.  Oui, la compétitivité de l’entreprise est la clé. Elle est favorisée car un responsable de l’innovation améliore la créativité, il développe des nouveaux produits, il pense autrement le marketing, il fluidifie la gestion de projets innovants... Un poste vital pour les entreprises aujourd’hui, dans un contexte de marché où il faut trouver des solutions rapidement. Comment minimiser les risques ? En recrutant ce type de profil car ils sont formés pour formaliser rapidement l’innovation et l’accélérer si besoin.

Quelles sont les compétences clé d’un Responsable Innovation ?

D.A.  Il doit savoir réfléchir « out of the box », être persévérant, anticiper et avoir une forte capacité à s’adapter.

R.G.  Ce n’est pas un chef de projet ordinaire. Il doit suivre un process bien établi, savoir définir les bonnes étapes pour raccourcir au maximum le temps de l’état de l’art. C’est aussi un leader, au moment notamment de mener des séances de créativité et de fédérer ses équipes autour d’un projet commun. Je confirme que c’est quelqu’un qui doit penser « out of the box » mais aussi chercher continuellement l’océan bleu (environnement à concurrence très réduite pour ne pas dire absence) par l’innovation. 

Vous êtes tous deux diplômés CESAM DPI. Que vous a apporté cette formation ?

D.A.  Le CESAM DPI m’a appris à mieux gérer les projets de Recherche, Développement & Innovation. Cette formation m’a aussi apporté de fortes compétences en matière de valorisation et de transfert de la recherche scientifique et technologique. Le côté réseau est un point important, j’y ai rencontré des personnes avec des visions très différentes du milieu de l’innovation et de l’entreprise. Des rencontres enrichissantes.

R.G.  Cette formation m’a apporté une méthodologie pour la création et le développement des projets d’innovation. Celle-ci a été enrichie par des interventions d’acteurs de l’innovation de plusieurs entreprises et organisations de la région. J’ai aussi été aidé à acquérir un regard différent sur l’évaluation de l’innovation, basé sur des "best practices". Enfin, la diversité des profils qui suivent cette formation est très riche.

 

Parmi les écoles de la région qui proposent des formations à l’innovation…

IAE Lille :  CESAM DPI , Master management de l’innovation , Master 2 Entrepreneuriat et Management de l’innovation , Master 2 Marketing B2B International et Innovation , Master 1 management de l’innovation
ULCO :  Master Management de l’innovation – Stratégies d’Innovation et Dynamiques Entrepreneuriales
Université d’Artois : Master Entrepreneuriat et management de projets parcours Entrepreneuriat et management de l’innovation organisationnelle
Icademie :  MBA Business et management de l’innovation , BTEC 7 Extended Diploma Business et Management de l’innovation
SKEMA Business School :  une formation de deux jours Stratégie de l’Innovation
CESI ei.cesi :  Mastères Spécialisés Innovation et projets
Formasup :  Master Management de l’innovation dans les sciences sociales

Consultez également notre rubrique se former à l'innovation .