La recherche et l'Innovation au service de la vie

Publié le 14 Janvier 2016
La recherche et l'Innovation au service de la vie

Nouvelle entreprise en gestation : le développement par des chercheurs lillois du 1er biomarqueur relatif à l’infertilité masculine, qui donnera naissance à la création de l’entreprise «SPQI» (SPermQualityIndex) en région Nord-Pas de Calais Picardie.

A ce jour, il n’existe aucun biomarqueur de la fertilité masculine. Aucun test biochimique n’a été conçu et/ou commercialisé permettant de donner une réponse claire sur la fonctionnalité des spermatozoïdes. L’Unité Mixte de Recherche UMRS1172 (Inserm – Université de Lille et sa Faculté de Médecine – CHRU de Lille – Institut pour la Recherche sur le Cancer de Lille -  la ComUE Université Lille Nord de France – IFR 114 IMPRT) , Equipe Alzheimer & Tauopathies, située au Centre Jean-Pierre Aubert à Lille, a développé depuis de nombreuses années, des techniques innovantes pour identifier des biomarqueurs protéiques dans la santé humaine, qui ont déjà parfois été licenciés à des entreprises pharmaceutiques.

Des travaux collaboratifs entre cette équipe spécialisée  dans le domaine des biomarqueurs des maladies neurodégénératives, avec le CHRU de Lille et avec l’unité de recherche EA 4308 « Gamétogenèse et Qualité du Gamète »  dirigée par le Dr. Valérie MITCHELL (Université de Lille ) ont permis d’identifier grâce à des techniques de protéomiques les premiers biomarqueurs protéiques de la fertilité masculine. L’intérêt suscité par ces biomarqueurs protéiques permet de pouvoir répondre avec une information fiable et quantifiable sur la fertilité masculine au sein des couples. 

Ces travaux innovants, brevetés et protégés ont permis aux chercheurs, et notamment le Dr Nicolas SERGEANT (DR Inserm) et le Dr Valérie MITCHELL (MCU - PH) d’être lauréat dans la catégorie EMERGENCE, du concours de la Banque Publique d’Investissement (BPI) et du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, appelée « i-lab 2015» et d’obtenir une subvention de 40 k€ pour la valorisation de ces travaux et la création d’une entreprise innovante.

Le  projet de développement de biomarqueurs dans la santé humaine a également bénéficié en septembre 2015 d’une subvention du conseil régional Nord-Pas de Calais au titre de la politique « Actions d’Initiatives Régionales pour la Recherche » Volet Start- AIRR pour le « Développement et validation d’outils immunologiques comme biomarqueurs de l’infertilité masculine (O’PRIM) au sein de l’UMRS 1172 .
Les co-inventeurs de ces travaux innovants, le Dr Nicolas SERGEANT (DR Inserm) et le Dr Valérie MITCHELL (MCU - PH), ont en effet la volonté de porter un projet de création d’entreprise, appelée SPQI (SPerm Quality Index), qui consistera à développer et à commercialiser le premier dispositif de diagnostic in vitro de détection de l’infertilité masculine.

L’objectif des chercheurs lillois et co-porteurs de ce projet d’entreprise innovante sera de valoriser les découvertes des équipes d’origine mais également de permettre un développement économique et un programme de création d’emplois pérennes en Région Nord - Pas de Calais Picardie, notamment pour les collaborateurs formés au sein des équipes universitaires et académiques.

Contacts co-fondateurs et chercheurs :
Unité Mixte de Recherche UMR S 1172
Centre Jean-Pierre Aubert
Equipe Alzheimer & Tauopathies
Faculté de Médecine de l’Université de Lille Droit et Santé 
1, place de Verdun à Lille